Bienvenue sur le site de Patrick Pochon.

Je suis le guide qui vous accompagne lors de votre visite d'Anet.
J'espère que vous prendrez autant de plaisir à le visiter que moi à vous y accueillir.


 

En mars, le château est ouvert aux visites,
les samedis et dimanches après-midi de 14 h à 17 h.

Uniquement en visites guidées qui partiront
le samedi à 14h15 et 15h45 et
le dimanche à 14h15 et 15h15 et 16 h 15..

La visite guidée dure une heure.
Visite libre de la cour d'honneur,
de la chapelle et du tombeau de Diane.

Pour les visites privées
et pour les groupes de plus de vingt personnes,
visite guidée, le matin et sur réservation.

Renseignements au 02 37 41 90 07
ou patpochon@aol.com .

 



Le château de la belle Diane de Poitiers.

À une heure à l'ouest de Paris, entouré de son écrin de verdure,
le château d'Anet est le chef d’œuvre de Philibert de l'Orme.
Venez découvrir la maison que le roi Henri II fit construire pour sa muse, sa bien-aimée Diane de Poitiers.
Venez découvrir le lit de Diane, ses tapisseries et ses très nombreux objets personnels.
Découvrez pendant la visite guidée,
l'histoire de cette femme née de sang royal, belle, intelligente, cultivée et excellente gestionnaire.
Le château est entièrement meublé et chauffé.



Le château vu coté cryptoportique.


La fontaine de Diane et le portail.



Diane de Poitiers.

La Diane chasseresse.

Diane de Poitiers est née le 31 décembre 1499
à Saint Vallier dans la Drôme.

Son père, Jean de Saint Vallier, comte de Poitiers,
la prénomma ainsi en référence à Artémis, la Diane chasseresse.
Elle accompagne son père à la chasse, monte à cheval
et possède son propre faucon à l'âge de six ans.


Elle épouse en 1515, Louis de Brézé, Grand-Veneur de France,
compagnon d'armes de François I, un homme très riche et puissant.
Il a 56 ans quand il épouse Diane.

À l'âge de 31 ans, Diane est veuve, ne se remarie pas et gère seule une immense fortune.

Le nom de Diane était de son vivant associé à la chasse.
Elle était la première star française des temps modernes, fêtée par une partie de la population.




Belle et toujours jeune.


Les alchimistes au service de Diane,
lui préparaient une potion d'or potable
qui d'après les us et coutumes de l'époque
était le remède de l'éternelle jeunesse.
Nous sommes certains que Diane en a bu,
car dans ses ossements récemment découverts,
les scientifiques ont trouvé un taux d'or
250 fois supérieur aux moyennes actuelles.

 

Brantôme, chroniqueur contemporain de Diane
( 1540-1614 ) nous écrit qu'il a rencontré
Diane de Poitiers, six mois avant sa mort
(elle est proche de soixante-six ans),
et qu'elle était belle et qu'il lui aurait donné trente ans.
Un jeune page, se serait donné la mort
par dépit amoureux après son décès.

 

Cultivée.

Anne de Beaujeu, fille aînée du Roi Louis XI,
auteur du livre « Enseignement à ma fille »,
enseigna et fut l'éducatrice de Diane.
Initiée, à l'art et à la poésie,
lisant le grec et le latin dans le texte
Diane apprit de celle-ci les bonnes manières.


Intelligente.

À la mort de son époux,
Diane a su gérer d'une main de fer ses nombreux domaines.
En chef d'entreprise moderne, elle suivait au centime
près les dépenses et la rentabilité de ses biens.
Elle n'hésitait pas à revoir à la baisse,
les revenus des responsables locaux de ses terres.
Très prudente, elle faisait valider par la justice
toute ses transactions.

Femme de pouvoir.

« La plus que reine » d’après les historiens
était une femme très influente.
Les rois et même le Vatican
lui envoyaient des ambassadeurs
pour avoir son avis
ou son accord tactique,
en préalable à toute demande au Roi Henry II.
Sa signature sur les documents officiels
et le fait qu'ils étaient écrits à deux mains,
prouvent que Diane était le mentor
ou conseiller du Roi.


Sportive et une hygiène de vie irréprochable.

Tous les matins, Diane se lève à six heures.
Elle prend un bouillon, assiste à l'office religieux.
Elle parcourt trois lieues (environ 10 km) à cheval (assise en amazone) au triple galop.
Puis elle prend un bain d'eau glacée sortie d'un puits qui se trouvait à l'abri du soleil et de la lune.
A 10 h, son premier repas de la journée,
puis la gestion de ses affaires.
Elle nageait aussi et faisait du jogging
pour entretenir sa forme.
À dix-huit heures, repas léger.
Le soir, tapisserie et broderie.


Muse et bien-aimée du Roi Henri II.

De l'âge de sept à onze ans Henri est prisonnier en Espagne,
en compagnie de son frère François.
Diane accompagne les enfants royaux lors de leurs échanges
avec leur père François I à la frontière espagnol,
puis va les chercher lors de leurs libérations.
Henri passe à son retour de captivité,
plusieurs mois à Anet en compagnie des filles de Diane.


Lors de son premier tournoi, il a douze ans,
il choisit de porter les couleurs de Diane, le noir et blanc.
Toute sa vie, il portera ces couleurs.
En 1552, s’achève la construction d'Anet.
L'architecte du château est Philibert de l'Orme.
Ce cadeau royal, est le symbole de l'amour
que ce Roi portait à cette femme de dix neuf ans son aînée.

Toujours dans l'histoire de France.

Diane de Poitiers, décède dans son château d' Anet,
au printemps 1566.
Grande voyageuse, six mois avant sa mort,
elle était partie visiter ses terres
sur le bord du Rhône.
A Orléans, son cheval glisse et lui brise la jambe.
Elle rentre à Anet, il y a cette année-là,
le plus froid hiver de ce siècle,
et elle décède au mois d'avril.
Elle est embaumée à son décès
puis placée dans un cercueil
qui en attendant la construction du tombeau
est disposé à côté de l'église d' Anet.

Quelques mois plus tôt,
elle avait rédigé son testament
demandant à ses descendants de lui construire
un tombeau à Anet.
En 1577, son petit-fils dépose le cercueil dans la crypte du tombeau.
En 1795, les révolutionnaires,qui ont transformé le tombeau en tribunal,
profanent le tombeau et enterrent Diane dans une fosse commune
au pied de l'église d' Anet.

A cette occasion, des cheveux de Diane de Poitiers ont été préservés.

En 2008, les restes présumés sont exhumés,
envoyés à Garches pour être identifiés
et le 29 mai 2010, à l'occasion d'une magnifique fête,
Diane retrouve son tombeau.




Monument historique, habité par ses propriétaires, vous pouvez le visiter en groupes
sur rendez-vous le matin, ou en famille l'après-midi.


Visite guidée du château, accès libre à la chapelle, au tombeau de Diane et à la cour d'honneur.

Horaires d'ouverture.

Du 1er au 30 novembre
et du 1er février au 31 mars

Le samedi et dimanche jours fériés et ponts de 14h à 17h

Du 1er avril au 31 octobre
tous les jours, sauf le mardi
de 14h à 18h


Tarif 2015 :

Adulte : 8.70 €
Enfants de 6 à 14 ans : 5.50 €

Une heure de visite guidée en français, traduction écrite en anglais.

Une version imprimée de la visite en français, est disponible à l'accueil,
pour les malentendants.

Tel. 02 37 41 90 07
Mail. patpochon@aol.com


La suite du site www.photodefleur.fr
Réservation et renseignements : Contact.

Mon adrese mail : patpochon@aol.com

Pour se rendre à Anet :

Le Château d' Anet est situé à 78 km à l'Ouest de Paris et à 16 km de Dreux .
De Paris, à partir de la Porte Maillot prendre l'A14 puis l'A13 en direction de Rouen.  
Prendre la sortie N°12 vers Mantes Sud et suivre la départementale 928 jusqu'à Anet.



18 ans sur le web.

Merci aux 4 506 783 visiteurs qui ont parcouru mon site au 31 01 2015.

et qui ont chargé ou regardé 18 054 020 pages.

18 millions de pages vues.
Qui l' eut cru...